Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

Articles avec #series tv tag

"Chernobyl" : autopsie d'une catastrophe.

24 Juin 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Chernobyl

Cette mini-série de 5 épisodes a tout d'un grand film. Décor travaillé, lumières parfaites, costumes qui nous plongent avec délices dans cette belle année 1986... Et surtout un scénario parfait, limpide, qui oscille entre le suspens (tout relatif) et la didactique. Les personnages sont interprétés avec justesse, les histories inter-personnelles nourrissent le récit sans le polluer... Bref, une très bonne série.

Mais de quoi ça parle? Évidemment, de l'explosion du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, mais surtout du désastre humain et écologique qui a suivi. Étant très jeune à l'époque (3 mois) je n'avais qu'une vague idée de ce qu'il s'était passé. N'étant pas vraiment physicienne nucléaire, je n'étais pas certaine de comprendre le déroulement de cette catastrophe et les enjeux des premières heures après l'explosion.

Du premier épisode glaçant de la série au dernier, parfaitement didactique, on ressort bouleversé et mieux informé du visionnage de cette série. La regarder dans le contexte actuel permet aussi de réfléchir à la crise sanitaire que nous connaissons : circulation de l'information, précautions sanitaires, alliance politique / scientifiques... Tout cela résonne particulièrement aujourd'hui. Une raison de plus pour voir cette série !

"Orange is the new black" : la vie confinée

16 Avril 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Orange is the new black

Voilà une série devenue culte, à regarder pendant le confinement pour rester dans l'ambiance huis clos !

Piper, jeune new-yorkaise bobo se retrouve incarcérée dans une prison pour femmes. Là, elle côtoie toute une galerie de personnages hauts en couleurs et découvre un univers dur mais aussi riche en sororité !

Pourquoi faut-il regarder les 7 saisons de cette série?

- Parce qu'elle est très bien construite : le genre du huis clos est difficile à tenir mais la série se renouvelle sans cesse et les flashbacks continus nourrissent le récit et évitent de tourner en rond. 

- Parce que c'est une tragi-comédie parfaitement dosée. Le ton est juste (même si la vision de la prison est très romancé!), les personnages sont profonds, on s'y attache tout au long des épisodes. On rit beaucoup, on pleure un peu, bref, que du bonheur !

- Parce qu'elle a été une des premières à mettre en avant quasiment uniquement des personnages féminins, et quels personnages ! L'écriture est vraiment parfaitement cohérente et riche, c'est un plaisir pour le spectateur ! Et les actrices sont toujours au top !

Alors, convaincus?

"Unbelievable" : incroyablement juste

26 Mars 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Unbelievable

Cette mini-série de 8 épisodes haletants est diffusée sur Netflix. Elle met en scène avec justesse des victimes d'un violeur en série et les deux enquêtrices qui prennent en charge l'affaire.
Il ne s'agit pas d'une simple série policière mais bien d'un petit bijou sur le fond et la forme. La forme, c'est une réalisation parfaite, des images travaillées et des actrices impeccables. Le fond, c'est une thématique très bien abordée, dans toute sa complexité et sans tomber dans le sensationnalisme ou la caricature.

Alors pas d'hésitation, cette série vaut le détour !

Les revenants : envoûtante !

27 Juillet 2019 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Les revenants

En matière de séries françaises, je suis toujours prudente. Mais celle-ci est parmi les meilleures que j'ai pu voir. En deux saisons, elle nous plonge dans un univers fantastique angoissant. Dans un village de montagne, une jeune victime d'un accident de car qui s'est produit plusieurs années auparavant revient chez elle, sans mémoire de l'accident et sans avoir conscience qu'elle est morte. Le monde bascule pour ses parents, sa sœur jumelle et petit à petit, pour tout le village...

Avec une atmosphère intimiste, des couleurs travaillées et surtout des personnages profonds et bien campés, la série n'a presque pas de fausses notes. On notera malheureusement un personnage de bibliothécaire hautement névrosée, mais à part ça et quelques longueurs, c'est une série tout à fait recommandable!

"Sense8" : les réalités.

30 Novembre 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Sense8 

Cette série, diffusée sur Netflix, a été réalisée par les sœurs Wachowski, réalisatrices de Matrix. Déjà, cela nous donne une bonne indication sur la qualité, la complexité et la thématique de la série. Nous sommes donc dans une série de science-fiction, où une nouvelle race humaine a été découverte : les sensitifs. On va alors suivre huit de ces êtres, en apparence ordinaires mais en réalité capables de communiquer entre eux d'une manière nouvelle.

Ces huit personnages, accompagnés de personnages secondaires forts sont tous très bien campés, et aucun ne vole la vedette à l'autre. On s'y attache, et même si l'on peut déplorer quelques clichés, on jubile aussi en suivant leurs aventures.

Forcément, c'est un plaisir de voir dans cette série représentés des couples gays et lesbiens, une femme trans, des trios explosifs... bref toute la diversité qui compose nos sociétés. J'ai par contre beaucoup moins accroché avec la trame même de la série, construite autour d'une enquête, qui me semble au mieux inutile au pire incompréhensible parfois.

Une bonne série donc, mais en deux saisons seulement...

"La casa de papel" : un braquage convaincant.

15 Octobre 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

La casa de papel

La série espagnole, diffusée sur Netflix, s'articule en 2 haletantes saisons. Un groupe de déliquants variés (une belle équipe pluri-discplinaire comme tout manager en rêve!), guidé par un leader asocial, le Professeur, va tenter de commettre le casse du siècle. Il s'agit de s'introduire dans la fabrique de la monnaie et du timbre à Madrid, de prendre en otage les personnes s'y trouvant et d'y imprimer des millions d'euros tout neuf. Commence alors un huis-clos diablement bien organisé.

Très rythmée, bien interprétée et avec un scénario très bien ficelé, cette série est enthousiasmante! Si la saison 2 accumule quelques longueurs, cela ne gâche en rien le plaisir de suivre les aventures de ces "méchants" très attachants...

"Top of the lake" : meutres, mystères et lourde ambiance...

28 Septembre 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Top of the lake

Cette série a déjà deux saisons à son actif. Créée et réalisée par Jane Campion, elle a forcément la patte particulière de sa réalisatrice. Les deux saisons ont des thématiques différentes mais tournent à chaque fois autour d'une intrigue policière. Les personnages sont forts, complexes, incarnés. La mise en scène est travaillée, l'ambiance parfaitement étrange fait penser, avec bonheur, à Twin peaks.

Forcément, si vous aimez les séries très travaillées, vous ne serez pas déçus. Attendez-vous tout de même à quelques longueurs, une quantité de personnages, des histoires comme des poupées gigones et donc quelques difficultés à suivre parfois!

"The leftovers" : ou comment basculer dans un monde parallèle depuis son canapé

30 Mars 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

The leftovers

C'est une série ébouriffante : en trois saisons, on en prend plein les sens! L'idée de départ est simple : un jour, brutalement, 2% de la population mondiale disparaît. Il n'y a aucune explication à cette disparition et le monde doit alors s'adapter à cet incroyable évènement.

On suit une famille qui, comme les autres, tente de survivre. Entre les assauts d'une secte et la folie qui guette chacun, les ressorts dramatiques ne manquent pas! Mais c'est la qualité de l'ensemble de la série qui fait la différence : la photographie est soignée, les personnages sont bien campés et profonds, le rythme est parfait...

Pour ceux qui n'aiment pas la science-fiction : ne vous y trompez pas, c'est une série qui apporte bien plus! On a vraiment l'impression d'y être, non pas grâce à des effets spéciaux tapageurs mais grâce au travail d'écriture, de photographie et grâce à une bande-son parfaite. Un bijou!

"The bridge" : crimes et frontières

2 Novembre 2017 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

The bridge

Pour l'instant, trois saisons de cette série sont sorties, mais une quatrième et dernière saison est prévue.

C'est une série policière - ce qui n'est pas ce que je préfère habituellement - il y a donc du sang et des larmes. Dans chaque saison, la police danoise et la police suédoise doivent collaborer pour résoudre une enquête. Entre Malmö et Copenhague, le pont qui relie les deux pays est le lieu d'un premier crime... Et c'est ainsi que Saga Noren et Martin Rohde entrent en scène.

Les personnages sont fouillés, les intrigues très complexes et tournent autour de sujets de société. La série réussit à survivre au départ d'un des protagonistes et prend même de l'épaisseur à cette occasion! C'est une série prenante, avec une atmosphère travaillée, des personnages très construits... Il y a eu plusieurs adaptations (franco-anglaise notamment) de l'idée de départ, mais j'ai préféré regarder l'originale... Et ma conclusion est formelle, c'est une série à voir absolument!

"Ainsi soient-ils" : une série qui gagne à être connue.

2 Octobre 2017 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Ainsi soient-ils

Cette série française en trois saisons a un thème qui peut paraître aride : le quotidien de jeunes hommes entrant au séminaire. Mais ce quotidien est riche en relations humaines complexes, en questionnements existentiels... Et il est même ponctué de complots politiques et d'histoires d'amour.

La première saison est en demi-teinte : le jeu de certains acteurs est maladroit, les dialogues sont parfois trop théâtraux... Mais petit à petit, la série s'affirme, les personnages s'étoffent et l'histoire gagne en intérêt. On suit avec plaisir durant les trois saisons les personnages et finalement, on les quitte avec regret. Quant à la religion, sa présence est parfaitement dosée : assez pour que l'atmosphère soit bien posée, et pas trop, afin de ne pas lasser les irreductibles athées!

Alors ne laissez pas impressionner par la thématique ou les premiers épisodes poussifs et plongez dans cette série de qualité!

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs