Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Poursuite" : haletante histoire

10 Avril 2021 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Poursuite de Joyce Carol Oates (Philippe Rey)

Dernier livre en date de cette auteure prolifique pour qui j'ai une véritable admiration, Poursuite est un petit bijou ultra concentré. JC Oates nous offre un roman complexe et ramassé, qu'on a beaucoup de mal à lâcher ! Deux histoires s'imbriquent, celle de la mère et de la fille et de nombreuses thématiques traversent le roman : la religion (à la mode américaine), les violences conjugales, le retour des soldats après la guerre en Irak...

C'est une atmosphère toujours particulière, presque palpable qui entoure les romans de JC Oates. Là encore, elle réussit parfaitement son pari de nous entraîner dans une histoire aux personnages consistants et à l'intrigue prenante en à peine plus de 200 pages...

"La serpe" : l'anti roman policier

7 Avril 2021 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La serpe de Philippe Jaenada (Julliard)

C'est un roman étonnant, original et surtout très drôle ! Pourtant, une histoire (vraie) de triple homicide à coups de serpe pourrait sembler peu propice aux éclats de rire... Mais c'est sans compter sur l'écriture de Philippe Jaenada, son humour et ses qualités de conteur !

La construction du récit est le deuxième point fort du roman : avec virtuosité, l'auteur mêle l'histoire d'Henri Girard, raconté selon plusieurs points de vue et son quotidien d'écrivain (décrit avec un recul salutaire, ce genre d'exercice pouvant être pénible pour le lecteur). Avec une fluidité étonnante, il nous permet des allers-retours entre le passé et le présent et il est capable raconter deux fois la même scène avec deux visions différentes, cassant ainsi les codes du roman policier.

Un vrai plaisir de lire ce roman fleuve de plus de 600 pages, exigeant mais passionnant !

"La vengeance m'appartient" : plongée au coeur de la psychologie des personnages

6 Avril 2021 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La vengeance m'appartient de Marie Ndiaye (Gallimard)

L'écriture de Marie Ndiaye est assez déroutante : riche, fluide mais sans respiration. Parfois, ce dernier aspect m'a mise un peu mal à l'aise. Cependant, elle plonge ses lecteurs avec talent dans les arcanes de la psychologie de ses personnages.

Ce roman, même s'il s'appuie sur une histoire d'infanticide, n'est ni glauque ni voyeur. Cette thématique n'est qu'un élément pour enrichir la relation entre les différents personnages, la véritable tension se situant au niveau du rapport entre le personnage principal et les autres, rapports teintés d’anxiété, de non-dits, de doutes.

Un roman psychologique profond, un peu obscur parfois mais néanmoins intéressant à lire.

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs