Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"The leftovers" : ou comment basculer dans un monde parallèle depuis son canapé

30 Mars 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

The leftovers

C'est une série ébouriffante : en trois saisons, on en prend plein les sens! L'idée de départ est simple : un jour, brutalement, 2% de la population mondiale disparaît. Il n'y a aucune explication à cette disparition et le monde doit alors s'adapter à cet incroyable évènement.

On suit une famille qui, comme les autres, tente de survivre. Entre les assauts d'une secte et la folie qui guette chacun, les ressorts dramatiques ne manquent pas! Mais c'est la qualité de l'ensemble de la série qui fait la différence : la photographie est soignée, les personnages sont bien campés et profonds, le rythme est parfait...

Pour ceux qui n'aiment pas la science-fiction : ne vous y trompez pas, c'est une série qui apporte bien plus! On a vraiment l'impression d'y être, non pas grâce à des effets spéciaux tapageurs mais grâce au travail d'écriture, de photographie et grâce à une bande-son parfaite. Un bijou!

"Le diable en pantoufles" : lugubre comptine.

10 Mars 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Le diable en pantoufles de Romane Biron (Maëlstrom reEvolution)

Ce premier roman aborde une thématique difficile : l'inceste. Grâce à une écriture enfantine, l'auteure tente de nous mettre dans la peau d'une jeune fille qui subit les violences de son père et tente d'en protéger sa petite soeur.

Les personnages sont dépeints avec soin mais l'ensemble manque de fonds : il y aurait pourtant eu matière à creuser... Mais le roman tente de rester léger comme une comptine, une ritournelle et manque de profondeur. On reste dans le superficiel, on ne comprend pas certains enchaînements et revirements de personnages... Dommage!

"Un funambule sur le sable" : poésie de la différence.

2 Mars 2018 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Un funambule sur le sable de Gilles Marchand (Aux forges de Vulcain)

J'avais adoré le premier roman de Gilles Marchand, Une bouche sans personne. Ce deuxième texte est dans la même veine : on y retrouve l'écriture pétillante, le goût pour l'absurde et la force poétique. Il manque malheureusement un peu de profondeur. Elle est dans ce roman trop planquée, un peu artificielle. L'exercice était mieux réussi dans son premier ouvrage...

C'est une fable joyeuse qui nous parle du handicap et de l'inadaptation au monde "normal". Cette thématique est abordée avec finesse. Le roman est en deux parties et la deuxième est bien meilleure : j'ai même failli arrêter ma lecture au début du roman car j'ai trouvé que l'histoire patinait sérieusement autour de la page 100... J'ai bien fait de m'accrocher puisqu'il ressort de cette lecture une impression générale très agréable !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs