Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"La vague" : tout est bien qui finit bien...

8 Septembre 2017 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #BD, mangas

La vague  de François Durpaire et Farid Boudjellal  (Les Arènes)

C'est le dernier tome de la trilogie initiée par La présidente sur une hypothétique ascension de Marine Le Pen au pouvoir.

Comme pour le deuxième tome, j'ai un avis mitigé sur ce dernier opus. Si la thématique est toujours aussi riche et intéressante, j'ai trouvé la BD trop bavarde... Quand au "happy end" final, il me paraît assez invraisemblable comme tenu de la noirceur du premier épisode...

Malgré tout, cela reste une bande-dessinée à lire, mais plus pour les questions qu'elle soulève que pour la réponse qu'elle apporte !

"Chien pourri" : l'attachant anti-héros.

4 Septembre 2017 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #littérature jeunesse

Chien pourri  de Colas Gutman et Marc Boutavant   (L'école des loisirs)

Pour les enfants à partir de 8 ans, ce petit roman mêle humour et "leçon de vie". Un chien qui n'a rien pour lui (moche, passablement idiot et malchanceux) accompagné d'un chat ayant les mêmes caractéristiques va partir à la recherche d'un peu d'affection auprès des humains... Mais il va surtout trouver des ennuis et des aventures cocasses!

Les illustrations complètent à merveille cette histoire qui pourra être lue aussi bien par les enfants seuls que par les parents qui s'amuseront tout autant!

"Marx et la poupée" : l'exil et sa douleur.

1 Septembre 2017 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Marx et la poupée  de Maryam Madjidi   (Le Nouvel Attila)

Percutant, ce premier roman remarqué donne envie de suivre de près son auteure! Largement autobiographique, l'histoire est celle d'une petite fille qui grandit en Iran auprès de ses parents, communistes convaincus. Ils doivent fuir la révolution et arrivent en France. 

L'enfant doit alors s'approprier une nouvelle langue, une nouvelle vie et s'éloigne ainsi de ses parents qui sont brisés par cet exil. La réflexion sur la difficulté d'être entre deux pays, deux langues et deux cultures fait tout l'intérêt du roman. 

Quant à l'écriture, elle est l'instrument parfait de cette histoire, à la fois sujet de douleur et instrument de réconciliation. Un roman que je vous conseille! 

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs