Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Beauté fatale" : quand le culte du corps prend le pas sur la raison.

31 Août 2015 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Beauté fatale : les nouveaux visages d'une aliénation féminine de Mona Chollet (Zones)

A toutes celles qui complexent à propos de leur physique, qui s'affament pendant des semaines, regardent avec envie les magazines "féminins" et souffrent de cette situation... Voilà le remède! La lecture de cet essai sur les diktats subis (parfois inconsciemment) par les femmes est jubilatoire. On y découvre comment une logique misogyne et consumériste nous poussent à nous trouver toujours imparfaites...

Avec une écriture rythmée, des références culturelles accessibles et une analyse large de cet asservissement, ce document est une passionnante source de réflexion. Il ne s'agit pas de stigmatiser celles qui rêvent de faire une taille 34 ou qui traquent la moindre ride, mais plutôt de réfléchir à cette quête effrénée de jeunesse, de beauté figée et de blondeur. Et si on peut se détacher de tout cela, ou au moins avoir conscience de cet étau social fabriqué de toute pièce pour faire vendre, peut-être pourrons-nous alors nous concentrer sur la beauté de notre âme et la richesse de nos réflexions?

(Oui, je suis optimiste.)

"Real humans" : questions existentielles et humanoïdes.

25 Août 2015 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Real humans

Cette série suédoise de science-fiction est un de mes gros coup de cœur ! En deux saisons, elle nous entraîne dans un univers alternatif : notre monde, mais avec des "hubots" à nos côtés pour travailler, effectuer les tâches ménagères ou partager le quotidien. Qu'est-ce que des "hubots"? Ce sont des robots à l'apparence humaine mais dotés d'un port USB et de la possibilité d'être mis en veille...Mais quelque unes de ces machines sont également pourvues de sentiments et d'un libre-arbitre qui leur confèrent une supériorité sur l'Homme.

Mais alors, qu'est-ce qui fait de nous des humains? C'est cette question qui est abordée en filigrane, avec beaucoup de justesse tout au long de la série. On y parle aussi d'amour, de haine, de racisme et de notre peur de la mort. Tout ça avec d'excellentes interprétations, des images travaillées et un rythme soutenu. Son seul défaut est finalement de ne pas avoir su trouver son public et de nous laisser sur notre faim, sans saison trois...

"La condition pavillonnaire" : une histoire normale.

18 Août 2015 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La condition pavillonnaire de Sophie Divry (Noir sur blanc)

Certes, "les gens heureux n'ont pas d'histoire". Mais les gens qui ont l'air heureux alors? Les gens ordinaires, ceux que nous croisons tous les jours : nos voisins, nos collègues, tous ces gens qui vivent dans des lotissements, ont-ils une histoire?

C'est à cette question que répond Sophie Divry, dans un court roman où elle retrace la vie d'une femme ordinaire : une petite fille de province étriquée dans son univers plat, une jeune femme volcanique aux choix des plus communs, une femme mûre qui se cherche sans se trouver jamais...C'est un livre sur la vie quotidienne, les trajets pendulaires et les achats immobiliers. Un livre sur l'aigreur, l'envie, la quête de soi et tout ce qui donne corps à nos vies normales...

Par son écriture rythmée et précise, au ton neutre et à l'omniscience implacable, l'auteure nous fait vivre tout un spectre d'émotions. On déteste, plaint et aime tour à tour son personnage principal, qui pourrait être nous... Une réussite.

"Au revoir là-haut" : guerre et facilité.

2 Août 2015 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Au revoir là-haut de Pierre Lemaître (Albin Michel)

Prix Goncourt 2013, ce roman très classique dans sa structure nous fait vivre l'après-guerre de 14-18. L'écriture efficace (mais un peu répétitive), pleine d'entrain et accessible permet de dévorer ce livre avec facilité.

L'histoire cocasse de trois poilus : Albert, anti-héros attachant, Edouard personnalité fantasque au destin brisé et d'Aulnay-Pradelle, cynique capitaine et homme d'affaires ; nous fait vivre les difficultés de ces hommes rescapés de la grande boucherie mais abandonnés à un sort très aléatoire au sortir de la guerre...

L'auteur réussit à ne pas faire de son roman une histoire dramatique, mais un excès de facilité narrative nous gâche un peu la lecture... Un peu seulement, car cela reste un roman très agréable à lire et palpitant malgré le décor sombre de cette époque troublée.

"Blonde" : toute de lumière vêtue...

1 Août 2015 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Blonde de Joyce-Carol Oates (Stock)

J'ai choisi ce livre pour découvrir l'auteure, et je n'ai pas été déçue ! Malgré ses 1100 pages (en édition de poche), c'est un roman qui se dévore.

La "blonde" dont on parle est tout de même Marilyn Monroe, ou plutôt Norma Jane Baker, petite américaine au destin particulièrement romanesque. Il ne s'agit pas à proprement parlé d'une biographie de la célèbre actrice, même si toute sa vie y est développée, mais plutôt d'un prétexte à aborder de nombreux thèmes : la difficile condition féminine dans les années 50, la vie des pauvres et des puissants à Los Angeles et Hollywood, l'angoisse et le travail de l'artiste...

L'écriture enivrante de l'auteure, son style impeccable et riche, font de ce pavé un régal... Et donne envie de continuer à découvrir la très prolifique Joyce-Carol Oates !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs