Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Bébé made in France" : la fabrique des petits français vue par une américaine.

27 Septembre 2013 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Bébé made in France de Pamela Druckerman (Flammarion)

Malgré la mondialisation, il est des domaines où les différences culturelles sont encore prégnantes. Celui de l'éducation des enfants en est un. Nous n'avons pas conscience de ce qui peut paraître étrange aux yeux d'un étranger dans notre façon commune d'éduquer notre progéniture : les repas des nourrissons donnés à heures fixes, la crèche, l'importance de l'autonomie, le rapide retour des mères au travail...

Pour l'auteure, une journaliste américaine mariée à un anglais et vivant à Paris, les différences entre l'éducation américaine et la française sont frappantes et perturbantes. Cependant, bien qu'elle ne soit pas francophile à la base, elle tombe au fil du temps (et de l'éducation de ses trois enfants) sous le charme des préceptes de Rousseau, Dolto et de leurs applications quotidiennes par les parents français.

C'est un point de vue original sur nos pratiques de parents et sur la place de l'enfant dans nos sociétés, et un regard plein d'humour sur la France et les français (les parisiens en l'occurrence) que nous propose Pamela Druckerman. Elle n'est certes pas sociologue (le livre n'a pas cette prétention), mais avec une écriture enjouée et une approche intéressante, elle nous livre une étude comparative pertinente.

Un livre facile et agréable à lire, à conseiller à tous les parents qui élèvent leurs enfants entre deux cultures... Et aux autres aussi!

"La Rose dans le bus jaune" : où l'histoire et l'Histoire ne font pas bon ménage.

18 Septembre 2013 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

La Rose dans le bus jaune d'Eugène Ebodé (Gallimard)

C'est le thème de ce roman qui m'a attirée : l'histoire de Rosa Parks, la femme qui tint tête à un blanc qui voulait prendre sa place dans un bus aux Etats-Unis durant la ségrégation. Par son geste et son combat, elle permit de mettre fin à ces lois racistes qui avaient encore cours dans le sud des Etats-Unis dans les années 50... L'histoire romancée mais documentée de son action et de la lutte pour les droits civiques qui s'ensuivit est tout à fait intéressante.

Malheureusement, le roman manque un peu de corps : les personnages admirables qui y sont décrits (Martin Luther King par exemple) peinent à trouver la substance et la profondeur nécessaire. Eugène Ebodé tombe dans l'écueil de ce genre de roman relatant un fait historique : cela manque de sentiments, le roman n'a pas une vie propre mais reste calqué sur l'Histoire.

C'est dommage... Pour autant, ce livre est une approche agréable de l'Histoire des Etats-Unis et permet de découvrir un monde pas si éloigné du nôtre où l'intolérance et la haine ont été combattu avec courage. A défaut d'être un bon livre, c'est déjà une belle leçon.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs