Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Sur les jantes" : cahotique... Dommage !

31 Mars 2012 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Sur les jantes  de Thomas McGuane   (Editions Christian Bourgois)

 

 

C'est un roman que j'ai eu bien du mal à terminer... Pas que ce soit un "mauvais livre", qu'il soit mal écrit ou que l'histoire ne soit pas intéressante... Les personnages sont plutôt attachants et le héros de l'histoire, le docteur Berl Pickett est un tendre maladroit, un être bizarre et inadapté plutôt bien campé.

Mais l'écriture dense de Thomas McGuane, la chronologie tourmentée du récit et des passages assez obscurs font que j'ai eu bien du mal à entrer dans l'histoire et à la savourer. Il y a des passages drôles, piquants, d'autres mélancoliques ou poétiques mais l'ensemble est assez irrégulier et donne un récit peu homogène et parfois incompréhensible.

Je me suis carrément ennuyée à la lecture de certaines pages et l'imbroglio d'anecdotes a bien failli me faire décrocher.

J'ai tenu bon pour pouvoir vous livrer ma conclusion : passez votre chemin !

"Les mères qui travaillent sont-elles coupables?" : bonne question et bonnes réponses.

29 Mars 2012 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Les mères qui travaillent sont-elles coupables?  de Sylviane Giampino  (Albin Michel)

 

 

Voilà une excellente question que nous pose l'auteure. Sous ses airs provocateurs, cette interrogation a déjà traversé l'esprit de tout le monde (ou en tout cas toutes les femmes) . Me sentant (légèrement) concernée par les temps qui courent, j'ai donc tenté d'obtenir une réponse à travers la lecture de ce livre.

Bon, ce n'est pas un roman policier donc je peux vous dévoiler la fin si vous brûlez d'impatience : la thèse que défend l'auteure (qui est psychanalyste) est que les mères, qu'elles soient "à la maison" ou au travail sont rongées par une culpabilité plus ou mieux insidieuse. Partant de ce constat elle tente de comprendre pourquoi la situation est telle (à travers le jugement de la société, des employeurs, le rôle du père, les modes de garde existants...) et donne quelques conseils aux mères (et aux parents de manière générale) pour assumer leurs choix et préserver les enfants de ce sentiment néfaste.

C'est un livre qui fait du bien à lire. On comprend mieux la logique de certaines idées reçues tenaces, rétrogrades et souvent dévastatrices et on peut ainsi mieux s'en détacher. On perçoit également l'ampleur du travail que la société et les institutions ont encore à accomplir pour faciliter la vie des jeunes mamans.

C'est un livre à la fois sérieux et facile à lire, que je conseille à tous les jeunes parents qui sont taraudés par cette question "comment faire pour concilier travail, vie de couple et bien-être des enfants?".

"1Q84 : avril-juin" : des personnages et du suspens...

7 Mars 2012 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

1Q84 : avril-juin  de Haruki Murakami  (Belfond)

 

Ce premier tome de 1Q84 été présenté comme un phénomène... Il est toujours bon de relativiser ce genre de publicité. Mais tout de même, je dois dire qu'il s'agit d'un roman plutôt réussi.

Les deux personnages principaux, dont les histoires vont lentement s'entremêler, sont particulièrement fouillés et réussis. L'un est un écrivain consciencieux et travailleur, un peu inadapté à la société et l'autre est une jeune professeur d'art martiaux, plutôt libérée.

Tous deux vont être confrontés, en cette fameuse année 1984, à d'étranges rencontres et des phénomènes surprenants qui vont les faire basculer petit à petit dans un monde légèrement différent.

Ce que je reproche à ce roman est que l'histoire est terriblement longue à se mettre en place, et même si l'on ne s'ennuie pas un seul instant grâce à la richesse des personnages, je regrette que l'on ne sache pas plus rapidement dans quel type d'histoire nous sommes plongés : est-ce de la science-fiction ou non? Cet entre-deux m'a un peu agacé, même si on peut reconnaître qu'il entretient le suspens...

Je vous recommande donc ce premier tome et je vais de ce pas attaquer le second !

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs