Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Présence" : profond. Parfait.

19 Août 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #nouvelles

Présence  d'Arthur Miller  (Robert Laffont)

 

 

Ce recueil de nouvelles est le premier que je lis d'Arthur Miller. Et c'est une belle découverte! Les six nouvelles ont comme point commun de laisser au lecteur une impression de mystère, de profondeur... Comme si quelque chose de plus grand avait été évoqué mais pas résolu...Tout est sujet à des interrogations presque métaphysiques, non pas ostentatoires mais suggérées et qui prêtent à la réflexion sur ce qui nous motive à vivre, tout simplement.

C'est une belle écriture, souple, agréable et des personnages profonds et travaillés malgré la taille des textes. Chaque nouvelles est construite, rythmée et rien n'y est laissé au hasard. On plonge dans ces courts récits avec délectation.
Je vous conseille donc ce recueil pour une aventure littéraire à la fois évidente et diffuse... Comme une présence...

"Secrets de famille, mode d'emploi" : instructif et utile.

16 Août 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Secrets de famille, mode d'emploi  de Serge Tisseron   (Marabout)

 

 

Si je lis peu d'ouvrage de psychologie habituellement, je me suis intéressée à Serge Tisseron qui donnera une conférence à Limoges prochainement. En bonne élève, je me suis donc laissée tenter par un de ses livres sur les secrets de famille. C'est un livre facile et agréable à lire, très accessible et d'un intérêt certain. De plus, le sujet concerne à peu près tout le monde et les conseils de l'auteur (qui est psychiatre et psychanalyste) sont modestes (pas de remède magique, on est bien face à un professionnel et non pas un charlatan!) et cohérents. Émaillé d'exemples frappants et symptomatiques, cet ouvrage nous fait prendre conscience de la portée de nos secrets et de leurs conséquences parfois aussi dramatiques qu'évitables.

A mettre entre les mains de tous les petits cachottiers!

"Solaire" : pas aussi brillant que ce que j'espérais mais tout de même...

6 Août 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Solaire de Ian McEwan  (Gallimard)

 

 

Bon, j'adore ce que fait Ian McEwan, et j'ai donc dévoré son dernier roman. Que les choses soient claires : j'ai beaucoup aimé ce livre. Mais... Mais il y a un mais! Même deux pour le prix d'un. Tout d'abord, j'ai eu l'impression de relire un mélange de deux romans que je venais d'achever La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe et La complainte du Paresseux de Sam Savage. Certains sauteront peut-être au plafond en lisant ces lignes mais je n'y peux rien... Je trouve que le personnage principal est un savant mélange des personnages centraux de ces deux romans. Mais peut-être que je lis trop et que mon pauvre petit cerveau surchauffe... Le deuxième "mais" est pour l'écriture. Si j'ai pu être ébahie par la maîtrise de l'auteur lors de mes précédentes lectures, je suis là un peu déçue...

Cependant qu'on ne s'y trompe pas, il s'agit tout de même d'un excellent livre. Le personnage principal, un physicien nobellisé, obèse, coureur de jupon, adapte de la procrastination, égoïste et désagréable se retrouve confronté à divers problèmes au cours du roman : sa femme a un amant, la planète se réchauffe, il faut parfois assumer ses parties de jambes en l'air... Tout le roman s'enchaîne à merveille, les situations cocasses ravissent le lecteur et ce personnage s'avère aussi attachant que drôle.

Un roman que je recommande donc, qui se dévore et se savoure malgré tout!

"Avec Bastien" : un portrait imaginaire.

4 Août 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Avec Bastien de Mathieu Riboulet   (Verdier)

 

 

Bastien est un jeune homme qui n'existe pas. C'est souvent le problème avec les personnages de fiction d'ailleurs.

Mais dans ce roman, Bastien existe presque, et il est acteur de porno gay. Le narrateur (qui est aussi l'auteur) croise le corps de Bastien lors du visionnage en solitaire d'un de ses films. Frappé par la beauté du jeune homme, il lui consacre un livre.

Ce livre raconte donc l'histoire fictive de Bastien : son enfance en Corrèze, son parcours, sa famille, ses amours...

Avec une écriture fluide, ronde, imagée et d'une grande beauté, l'auteur nous guide dans les méandres de son imagination prolifique et Bastien prend soudainement vie...

C'est une belle idée que de dresser le portait d'une figure juste entrevue... Et un prétexte à une histoire simple, attachante qui se lit avec plasir et que je vous recommande.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs