Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Assortiment pour une vie meilleure" : petites histoires cruelles de tous les jours...

29 Juin 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #nouvelles

41w1gwKo40L SL160 AA160

Assortiment pour une vie meilleure  de Thomas Gunzig  (Au Diable Vauvert)

 

 

C'est un recueil de nouvelles originales et plutôt décapantes dans leur genre! L'auteur nous invite dans le monde réel : celui où les gens que l'on croise sont paumés, parfois violents, aigris... et souvent émouvants. Des nouvelles où les personnages sont tous borderlines et où il suffit d'un tout petit grain de sable dans la machine bien rodée du quotidien pour basculer dans la folie, le crime, l'excès.

L'écriture est vive, puissante, limpide. On y sent la nervosité des personnages ou la lassitude, l'émotion, la peur... Toute une palette de sentiments transmis avec simplicité. C'est parfois dur, cruel mais les textes collent à la peau et remplissent parfaitement leur but : on ouvre soudain les yeux sur tous les petits dérapages quotidiens qui nous entourent. Thomas Gunzig a transformer ces implosions nourries d'injustices et de solitudes en petites perles.

Si j'ai moins apprécié certaines nouvelles du recueil, je recommande cependant la lecture de ce livre pour son écriture et ses thèmes résolument contemporains.

"La complainte du paresseux" : bof bof, je vais me recoucher...

26 Juin 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

La complainte du paresseux   de Sam Savage   (Actes Sud)

 

 

Je n'ai pas accroché avec ce roman... Je l'ai tout de même terminé, par acquis de conscience mais je n'ai pas été emballée ni par l'écriture, ni par l'histoire.

C'est un roman épistolaire composé de la correspondance du héros : un écrivain raté, éditeur d'une petite revue littéraire ridicule, plaqué par sa femme, marchand de sommeil croulant sous les dettes... Pas vraiment un "winner"! Malgré l'antipathie du personnage, l'auteur lui offre une certaine profondeur et on finit par souffrir avec cet homme aigri et acariâtre. On le voit sombrer petit à petit dans la folie, et si nous ne lisons pas les réponses aux lettres qu'il envoie, on devine aisément la teneur des courriers, ce qui amène un certain charme au récit, laissant libre court à l'imagination du lecteur.

Toute l'histoire est donc centrée sur le personnage principal avec lequel je n'ai pas autant accroché que je l'aurais voulu. Je reste donc sur ma fin de ce côté là.

L'écriture quant à elle m'a perturbée... Agressive, précise, acerbe même... J'ai trouvé assez désagréable le style de l'auteur...

Cependant c'est un livre qui est parfois drôle, original et même si je trouve que l'histoire manque un peu de rebondissements, je vous conseille néanmoins ce roman... Pour savoir ce que vous en avez pensé!

 

"La vie très privée de Mr Sim" : voyage dans le monde d'aujourd'hui.

21 Juin 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

La vie très privée de Mr Sim  de Jonathan Coe  (Gallimard)

 


Voilà un livre drôle, bien écrit, et qu'on ne lâche pas avant d'avoir lu le dernier paragraphe! C'est une histoire d'aujourd'hui que Jonathan Coe nous conte : un homme (un loser) en pleine déprime (en profonde dépression) va faire une suite de rencontres extraordinaires (déroutantes), tout ça sur fond de nouvelles technologies (plus ou moins envahissantes)...

C'est avec une plume vive et taquine que l'auteur mène son roman. Il joue avec son lecteur, l'enchante et l'entraîne dans le monde de Mr Sim. J'ai apprécié le personnage principal très réussi, attachant et aussi dépressif que drôle (eh oui, l'un n'empêche pas l'autre!). On peut se reconnaître dans l'histoire de cet homme ordinaire qui se découvre au terme d'un voyage initiatique original, guidé par un GPS à la voix suave...

De très bonnes idées, une écriture enjouée, un personnage principal attachant : des ingrédients efficaces pour un roman réussi ! Je le conseille à tous et c'est aussi l'occasion de découvrir les autres romans de Jonathan Coe pour ceux qui ne le connaissent pas encore...

"Naissance d'un pont" : un pont et des hommes

7 Juin 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Naissance d'un pontde Maylis de Kérangal  (Verticales)

 

 

J'ai beaucoup aimé ce roman à l'écriture originale et envoûtante. Un rythme ternaire qui fluidifie la lecture, contrastant avec un thème rude et presque technique : c'est un pari réussi. Ca faisait même longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon livre!

Si au début l'écriture singulière de Maelys de Kérangal peut surprendre, elle nourrit admirablement le roman qui oscille entre rudesse et précision.

L'auteure nous invite, à travers une galerie de personnages variés, à vivre la construction d'un grand pont aux Etats-Unis. Les personnages sont travaillés, riches et attachants. On passe de l'un à l'autre sans peine, avec une fluidité et une simplicité très appréciable. C'est un roman polyphonique qui nous raconte autant l'histoire de la construction du pont que l'impact du chantier sur les personnages. Ils sont des ouvriers du chantier ou des cadres, des habitants de la ville... Hommes, femmes, enfants, pour ou contre la construction, ils deviennent, le temps du chantier, des héros ordinaires, des amants d'un moment... On se laisse totalement porté par cette histoire.

Un livre que je vous recommande vivement!

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs