Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Péchés mignons" : cru, drôle et frais!

30 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #BD, mangas

51d8MzFQl3L AA115Péchés mignons   d'Arthur de Pins  (Fluide Glacial)

 

 

J'ai lu la série des "Péchés mignons". Les tomes 1 et 4 portent ce titre, les deux autres ont pour sous-titres : "Garce attack" et "Chasse à l'homme". Je ne lis que très rarement de la bande-dessinée mais j'ai été attirée par le dessin et l'humour de cette série.

Des petits personnages ronds, des couleurs vives et girly... Voilà qui attire le regard et le retient! Le thème de prédilection de la série : les relations hommes-femmes de nos jours... Un thème qui sous-entend des personnages dans lesquelles on se retrouve, nous et nos amis : les mecs sont désemparés, tiraillés entre un romantisme assumé et une virilité difficile à imposer; les filles sont féministes et coureuses, se partageant tant bien que mal entre leur travail et leurs amants... C'est drôle et rafraichissant! Rien de nouveau sous le soleil, certes, mais une peinture juste de notre société hyper sexuée.

Les trentenaires s'y retrouveront, les autres apprécieront l'humour cru de l'auteur et son dessin simple et expressif. Des péchés mignons à déguster bien frappés!

"Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet" : des livres dans le livre.

29 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

51OljFCynsL AA115

Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet  d'Antoine Bello  (Gallimard)

 

Pour Antoine Bello, je suis prête à tout : même lire un roman policier sur le roman policier! Et parce que c'est Antoine Bello, je trouve ça réussi et j'en redemande!

Pourtant, j'étais inquiète : je trouvais l'histoire un peu tirée par les cheveux en lisant la quatrième de couverture. Un policier  grand amateur des romans d'Agatha Christie et souffrant d'amnésie tente de démêler les fils d'une mystérieuse disparition. Je me suis dit "qu'est ce que c'est que ce personnage principal!" et après lecture je dis... c'est un personnage réussi! Et un roman qui l'est tout autant.
On retrouve dans la narration la patte d'Antoine Bello, pour notre plus grand bonheur, et pour ce qui est de l'histoire, elle tient la route jusqu'à la dernière minute. C'était pourtant un pari risqué puisque ce roman policier contient une mise en abîme et un jeu sur le genre à la fois subtil et passionnant. C'est aussi bel hommage aux romans d'Agatha Christie et à son héros Hercule Poirot.

C'est un livre qui mériterait d'être lu plusieurs fois pour profiter de tous les jeux de piste que nous propose l'auteur. On apprend beaucoup sur le genre du roman policier, sur les romans d'Agatha Christie et sur les "trucs" qu'emploient les auteurs de polars. Au milieu de tout cela on admire la construction : l'auteur nous offre dans un seul livre un roman policier, un journal, un roman épistolaire... sans dédaigner toutefois de nous raconter une histoire : celle de la disparition d'Emilie Brunet. En prime, on prend un cours sur le fonctionnement de la mémoire et on se régale avec des personnages travaillés et complexes. Tout ça en 250 pages... bravo!

Un livre passionnant, qu'on n'a pas envie de lâcher, et que je recommande à tous les fanas du genre!

Deux ans!

24 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #divers

Allez, on prend une grande bouffée d'air pur des bibliothèques et on souuuuuuuuuuuuuuuuuuuffle!

On souffle les deux bougies de mon blog!

Deux ans de littérature, pour le meilleur et pour le pire, et ça continue!

 

Petit cadeau d'anniversaire : une nouvelle page qui recense mes vingt et un livres favoris depuis le début de cette aventure. Que pensez vous de mes choix?

 

Merci à tous pour votre fidélité, vos commentaires et vos encouragements! Continuez à répandre la bonne parole littéraire en chuchotant l'adresse de mon blog à votre voisin et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques.

 

Bon, c'est pas tout mais j'ai un livre qui m'attend, moi!

 

Bonne lecture à tous!

"L'univers concentrationnaire" : un texte bouleversant et utile.

23 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

L'univers concentrationnaire   de David Rousset   (Hachette)

 

 

Évidemment, on ne lira pas ce livre en cas de déprime/traumatisme/drame survenu récemment. Mais dans tous les autres cas, il est fortement conseillé de lire ce petit livre éminemment instructif et passionnant!

David Rousset a été retenu en camp de concentration durant la guerre. A sa sortie du camp il est atteint d'une amnésie puis se réaproprit peu à peu ses souvenirs. Dans un livre (qui à l'origine était censé être un simple article), il raconte, deux ans seulement après la fin de guerre, son expérience dans les camps.

C'est un document exceptionnel par sa simplicité, son intelligence, son absence de pathos et le recul qu'à l'auteur sur la situation. On y découvre la vie de tous les jours dans les camps, décrite avec justesse et retenue. Si certains passages font froid dans le dos, c'est cependant avec une précision d'orfèvre que l'auteur raconte ce qu'il a vécu, l'absurdité de ce système. Car c'est là le maître mot : absurdité.  Ce système aberrant mis en place par les SS évoque à David Rousset Ubu Roi et Kafka. Pas de haine ni de rancune ne ressort de ce texte mais une distanciation admirable qui force le respect.

Ce document est à lire pour conserver une mémoire de cette période tragique, pour lireun témoignage poignant et pour mieux comprendre l'organisation meurtrière que les Hommes sont capables de s'infliger. Essentiel.

"Crime et châtiment" : immense et magnifique!

18 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

41ASHHSNS9L AA115Crime et châtiment de Fedor Dostoïevski   (Gallimard)

 

 

Certes, ce n'est pas moi qui vais vous apprendre que c'est un grand roman. Mais bon, ça ne coûte rien de le redire... Oui c'est un monument de la littérature! Donc oui, il faut le lire, le savourer, laisser le plaisir des mots et de l'histoire nous englober...

Après, c'est sûr que ce n'est pas facile à lire. Il m'aura fallu trois semaines pour en venir à bout! Mais si la langue est châtiée et l'histoire complexe, ce n'est pas inaccessible pour autant. Les thèmes abordés sont universels, ce qui simplifie la lecture et le suspense est réel. Même si Tolstoï est plus facile à lire (car plus facile à traduire...), lire Dostoïevski est un plaisir. Il nous transporte dans le monde intérieur de son héros avec une facilité déconcertante. On ne lit plus, on vit. De la très grande littérature et une valeur sure (comment peut-on ne pas aimer un texte pareil?). Alors pourquoi s'en priver?

"Le club" : caustique et provocateur, à ne pas louper!

12 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

51y3UsiP+JL AA115Le club  de Leonard Michaels   (Christian Bourgois Editeur)

 

 

J'ai dévoré ce roman plein d'humour! C'est un roman d'homme : écrit par un homme, où tous les personnages sont masculins, et qui pourtant ne parle que de femmes... Des hommes, la quarantaine, bien installés, décident de créer un club pour se retrouver et parler d'autres choses que de politique (qui semble-t-il, n'intéresse que les femmes d'après l'auteur!). Le roman nous décrit la première soirée de ce club, soirée mémorable s'il en est!

On plonge tranquillement dans un univers caustique, presque surréaliste, ponctué d'histoires sur les femmes. Elles y passent toutes : épouses, mères, maîtresses, tentatrices... C'est acide, comique et tellement vrai... Les histoires les plus farfelues, sorties de l'imagination de l'auteur égayent le roman qui aborde avec finesse tous les problèmes inhérents à l'amour, au sexe et au couple en général.

Pour une fille, c'est un livre génial : on peut enfin imaginer ce qui passe par la tête des hommes : leurs rêves, leurs désirs, leurs angoisses... C'est un roman réaliste et à la fois empreint de folie douce.Le tout servit par une écriture fine et acerbe, drôle et discrète. Voilà un roman comme j'aimerai en écrire... A lire!

"Fight club": violent, intense et cathartique!

9 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

51YFZ263QVL AA115Fignt Club  de Chuck Palahniuk    (Gallimard)

 

 

Je me suis plongée dans ce roman avant de regarder le film que David Fincher en a tiré. Je n'ai toujours pas vu le film mais je ne regrette pas d'avoir lu le livre!

Une écriture comme je les aime : vive, percutante, presque violente et toujours envoûtante. On entre dans ce roman sans pouvoir en sortir, happé par l'histoire et le personnage principal aussi travaillé que perturbé. Entre les recettes de fabrication de l'explosif (avec une question qui me taraude : où l'auteur a-t-il trouvé tout ça?), les réunions de malades avec leur lots de câlins-embrassades et l'organisation du fight club, c'est un roman inventif et haletant où l'auteur use d'une imagination débridée. Mais c'est aussi une satire de la société contemporaine : gonflée de violence mal canalisée, pleine de rancoeur et de folie.

Un roman jouissif et passionnant, que je conseille à tous ceux qui ne l'ont pas déjà dévoré!

"Quartier lointain" : un manga émouvant

5 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #BD, mangas

Quartier lointain de Jirô Taniguchi  (Casterman)

 

 

Voilà que j'inaugure une nouvelle rubrique avec ce manga, le seul que j'ai réussi à lire jusqu'au bout pour l'instant! Oui, j'avoue que je ne suis pas une passionnée de bande-dessinée, et encore moins de manga. Je n'aurais donc pas la prétention d'en juger la qualité, mais je peux seulement vous le conseiller en m'appuyant sur mon simple avis...

J'ai aimé la finesse du dessin et sa qualité, j'ai apprécié l'histoire (originale et universelle à la fois) et son traitement qui donne à réfléchir. Le héros se retrouve projeter dans son passé, l'année de ses 14 ans qu'il va revivre en essayant de changer le cours des choses... Qui ne s'est jamais interrogé sur ce qu'il ferait s'il pouvait revenir en arrière, à un moment clé de sa vie? Partant de ce postulat, on suit le héros, on partage ses doutes, ses réflexions... C'est une belle histoire, riche et prenante. Un manga que je vous conseille donc. Ce qui arrive rarement... A ne pas louper! ;-)

Bonne année!

3 Janvier 2011 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #divers

Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2011, riche en lectures et en découvertes!

N'hésitez pas à me laisser des commentaires et vos remarques sur le blog (que je compte améliorer et enrichir : c'est ma bonne résolution de cette année!)

Merci à tous pour vos visites!

 

A vos livres!

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs