Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"Brève histoire du monde": un beau voyage dans le temps.

30 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Brève histoire du monde  d'Ernst H. Gombrich    (Hazan)


Même si ce n'est pas limpide (du moins au début), il s'agit d'un livre pour enfant. A vrai dire, un enfant, même à 10 ans aurait quelques difficultés à le lire (malgré le tutoiement utilisé par l'auteur). C'est, par contre, un parfait livre familial, celui que les parents racontent, chapitre après chapitre, à leurs bambins.
L'auteur se targue de nous faire découvrir l'histoire du monde en 300 pages. Le pari est réussi, même si la dernière période traitée est la première guerre mondiale (ce qui commence à dater, pour nous les jeunes!). 
Si vous êtes féru d'histoire, ce livre ne vous passionnera pas, il est trop synthétique. Mais si vous souhaitez vous remettre à niveau ou pouvoir expliquer à vos enfants l'histoire avec des mots simples, c'est vraiment un très bon ouvrage de vulgarisation.
Seul petit reproche: on sent parfois des partis pris dans sa façon d'aborder certaines périodes. C'est sûrement inévitable car l'auteur semble très impliqué dans son récit, et il est vrai que c'est également ce qui fait le charme du livre. Il nous présente l'histoire du monde avec le regard d'un homme qui a vécu la seconde guerre mondiale. Les derniers chapitres sont particulièrement émouvants, et quand on referme le livre on ne peut s'empêcher de songer à la répétition des erreurs du passé...

"Vous plaisantez monsieur Tanner": vous plaisantez monsieur Dubois?!

29 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Vous plaisantez monsieur Tanner  de Jean-Paul Dubois    (Editions de l'Olivier)


En ces périodes festives, nos cerveaux sont souvent dans le même état que nos estomacs, c'est à dire saturés de niaiseries lourdes et sucrées que les chaînes de télévisions diffusent en boucle pour le plus grand bonheur de nos bambins et le plus grand malheur de nos neurones.
Restons donc dans l'ambiance avec un roman qui se lit très facilement, qui est drôle, dont le thème (les travaux et les déconvenues avec les ouvriers du bâtiment) évoque pour tous une expérience ou une anecdote à raconter pour animer les longues soirées d'hiver. Bref un livre de saison, basé en plus sur une riche expérience vécu par l'auteur. Que demandez de plus?
Ne croyez pas que je méprise ce genre de littérature, non, je me contente de l'éviter soigneusement et de la conseiller chaleureusement à tous ceux pour qui lire est synonyme de détente. En effet, c'est un parfait livre de détente: le vocabulaire peut être compris même avec plusieurs grammes d'alcool dans le sang et l'histoire est tellement simple qu'on peut faire une petite sieste entre chaque paragraphe et reprendre sa lecture comme si de rien n'était.
Bref, le livre idéal si vous avez envie de vous reposez l'esprit et que votre télévision est en panne!

"Anna Karénine": ou l'essentiel...

18 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Anna Karénine  de Léon Tolstoï 


Ah... Anna Karénine... Mais pourquoi diable les écrivains ont-ils continués à griffonner après que ce roman ait vu le jour? Tout y est! Il représente pour moi la perfection de l'écriture, du style, de l'histoire. Je ne peux que vous le conseiller. Évidemment il est un peu épais... Mais il est découpé en chapitres courts, ce qui est agréable quand on lit un roman aussi dense. Et l'histoire est suffisamment envoûtante pour que les récalcitrants se plongent avec délectation dedans. Par contre, si vous n'êtes pas habitués aux noms russes qui sont plutôt compliqués, mieux vaut choisir une édition qui les récapitule! Alors bonne lecture!

"Fanny Hill, la fille de joie": une lecture jouissive!

10 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Fanny Hill, la fille de joie  de John Cleland  (Actes Sud)


Je ne vais pas faire la critique d'un classique... Mais je me permets de vous en conseiller la lecture!
Les romans libertins du XVIIIème sont une lecture particulièrement plaisante. La langue est châtiée et pas vraiment actuelle mais reste accessible à tous. Les lecteurs pressés ou paresseux peuvent se réjouir: c'est un tout petit livre (même pas 100 pages!) et les lecteurs récalcitrants aux classiques peuvent se rassurer: le thème de l'amour et du libertinage est universel et intemporel!
Pour les amoureux de l'amour et de la littérature c'est un livre parfait, alors bonne lecture!

"Amsterdam": un roman décevant...

8 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Amsterdam de Ian McEwan     (Gallimard)


J'aime beaucoup les textes de McEwan en général. Mais celui-ci n'est pas mon préféré... Je trouve l'histoire bizarrement construite: c'est une sorte de recueil de nouvelles reliées tant bien que mal entre elles pour faire un roman.
Le livre commence par l'enterrement d'une femme (déjà, je trouve cette entrée en matière maladroite et déprimante), enterrement auquel assistent quatre de ces anciens amants. L'intrigue se tisse autour de ces personnages mais c'est le seul fil conducteur du roman.
Il n'y a pas de personnage principal qui se dégage et sort du lot, ce que je trouve dommage quand on connaît le don qu'à McEwan pour nous faire entrer dans le psychisme de ses personnages. En moins de deux cents pages on vit plusieurs histoires d'amour, un scandale politico-journalistique; on survole la question de l'euthanasie, de l'acte de création, de la non-assistance à personne en danger...
Bref tout cela est un peu embrouillé et pas assez approfondi à mon goût. Les talents de McEwan ne sont pas vraiment mis en valeur dans ce livre à la structure batarde. Pas une grande réussite!

"L'Incendie": un bon livre, un peu trop parfait...

4 Décembre 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

L'Incendie de Mario Soldati    (Le Promeneur)


C'est un roman tout à fait classique que nous offre Mario Soldati. Si vous aimez vous plonger dans une bonne fiction, si  pour vous le style doit uniquement servir l'histoire, alors ce livre vous plaira sûrement. En effet, il est plaisant à lire: juste ce qu'il faut de rebondissements, de voyages, d'amour et d'art.
J'ai beaucoup aimé ce roman mais je reste sceptique face à son côté légèrement aseptisé. L'histoire nous entraîne dans le monde de l'art , les personnages sont bien décrits, tout est cohérent, on a envie de connaître la suite de l'histoire dès qu'on se plonge dans le roman... Bref, que demander de plus?
Le problème c'est que ce livre ressemble à un premier de classe, celui qui réussit tout mais qui semble manquer un peu de profondeur, d'humanité... A la fois admirable et agaçant...  Il manque pour moi un peu de passion pour en faire un excellent roman. Dommage, ce ne sera qu'un très bon roman!




Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs