Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

"La vie de Bureau": long et pesant...

31 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La vie de bureau de Jean-Michel Delacomptée  (Calmann-Lévy)

Un roman plutôt mou... Est-ce dû au personnage principal (banal et entre deux âges)? Ou aux phrases interminables? Je n'ai pas vraiment accroché... L'histoire est trop centré sur le narrateur qui n'est pas un personnage très intéressant. Mais c'est aussi le parti pris de l'auteur et le roman se lit quand même, sans déchainer les passions mais sans devoir se forcer non plus.
La trame est une histoire d'amour compliquée entre deux collègues de bureau que tout oppose. Il y a des idées intéressantes dans la description de l'idylle mais on en revient toujours à ce personnage principal qui a vraiment un côté pesant avec ses obsessions et son quotidien austère.
Je retiendrai tout de même une belle galerie de portraits, mais là encore, les personnages sont tous tristes et ordinaires... Peut-être est-ce aussi une question de génération mais ce roman ne m'aura vraiment pas marqué!

"Moins que parfait": et même beaucoup moins que parfait...

17 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #nouvelles

Moins que parfait de Michel Faber   (Editions de l'Olivier)


Ce recueil de quinze nouvelles ne m'a pas vraiment enthousiasmée. L'auteur s'essaye à différents genres avec plus ou moins de réussite. Rien de marquant dans ces écrits, tout au plus quelques métaphores bien senties. Mis à part deux ou trois nouvelles que j'ai appréciées, le reste est franchement tiède...
Les thèmes sont convenues, sauf une nouvelle de science-fiction qui m'a intriguée non pas par son originalité mais pour son côté abscond et maladroit...
Rien de palpitant, on peut se passer de ce livre sans problème.

"Porno": jubilatoire!

17 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Porno d'Irvine Welsh   (Au Diable Vauvert)

Un grand livre! Il s'agit de la suite de Trainspotting (que je n'ai pas encore lu).  Les personnages, l'univers et le style de Welsh sont complétement déjantés, loufoques, trash et c'est un véritable plaisir. Au diable le politiquement correct, les bons sentiments et les tabous et bienvenue dans un univers fait de sexe, de drogue, et de paumés terriblement humains et attachants...
L'écriture est moderne, haletante, le roman est plein d'humour, de férocité et de réalisme. Alors bien sûr, les thèmes sont un peu aguicheurs (sex, drugs and rock'n'roll: une vieille recette!) mais le résultat est là: on ne lâche pas ce livre avant la fin.

J'admire la cohérence de l'histoire, le travail sur les personnages et  l'humour cruel de l'auteur. A lire et à relire avec plaisir, une vraie belle fiction du XXIème comme je les aime, violente et drôle!

"Maudit Karma": pour se changer les idées...

16 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans étrangers

Maudit Karma de David Safier   (Presses de la Cité)


Un livre divertissant. Ce n'est certes pas le roman de l'année mais il est agréable à lire et très drôle, ce qui est suffisamment rare pour être signaler. Mais l'histoire est un peu facile, les ficelles sont grosses et le personnage principal pas très étoffé. La thème de la réincarnation aurait pu être intéressant mais passe au second plan au profit de thèmes beaucoup moins originaux: l'amour et la jalousie.
 De plus j'ai un peu de mal avec les auteurs qui intégrent dans leurs histoires une part de surnaturel: c'est trop souvent une façon de faire avancer l'intrigue sans s'encombrer avec la cohérence... Par contre j'ai apprécié que l'auteur prenne la liberté de faire revivre Casanova sous sa plume, c'est une idée amusante et plutôt bien exploitée.
Un roman à lire pour se détendre (et même si ce n'est pas de la grande littérature c'est tout de même mieux que regarder la télévision!)

"Une éducation libertine": admirable!

9 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Une éducation libertine de Jean-Baptiste Del Amo  (Gallimard)


Un roman surprenant! Je suis admirative devant l'érudition de l'auteur dont c'est le premier ouvrage. A seulement 26 ans, Del Amo signe un grand livre dans la lignée de Wittkop et Süskind.
L'action se déroule dans le Paris du 18ème siècle et les références au Parfum sont nombreuses. Il faut dire que c'est un roman très sensuel, les descriptions sont précises et complètes. Paris est le personnage principal bien plus que le héros. C'est un roman d'apprentissage ambitieux, à la fois violent et réaliste qui ressitue très bien le contexte historique.
Le livre n'est pas vraiment facile à lire à lire et je ne m'attendais pas à autant de descriptions ni à un héros aussi tourmenté mais on se laisse vite happer par cet univers glauque admirablement bien décrit.

"Comme une mère": doux et fort...

9 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Comme une mère de Karine Reysset  (Editions de l'Olivier)

 

 

Deux récits en parrallèle, deux personnages violents et attachants composent ce roman. L'une est une femme qui souffre de ne pas réussir à faire naître de bébé viable malgré tout l'amour qu'elle a à transmettre et qui l'étouffe. L'autre est une jeune femme à la dérive devenue mère trop tôt mais pour qui la maternité va être salvateur.
Les peronnages prennent littéralement vie sous la plume de Karine Reysset. Cependant le roman est à mon goût trop féminin. Le mélange de violence et de bon sentiment est bien dosé même si on évite de justesse la miévrerie au cours de deux ou trois passages.
Ce roman m'a malgré tout fait une forte impression et me laisse un souvenir précis, ce à quoi je ne m'attendais pas forcément au vu de sa simplicité.

"Jour de souffrance": à lire avec plaisir...

9 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Jour de souffrance de Catherine Millet   (Flammarion)


Ce livre est une suite, une réponse à La vie sexuelle de Catherine M.. J'ai moins aimé ce roman plus noir que le précédent. Le thème central du livre est la jalousie, la jalousie dévorante qui habite l'auteure. C'est un sujet sensible et violent, qui remue beaucoup de choses et à tendance à occulter le côté jubilatoire de la Vie sexuelle de Catherine M..

Mais le talent de l'auteure est confirmé avec ce texte particulièrement prenant et intelligent. Seule ombre au tableau: il y a moins de recul dans ce récit et la lecture a tendance a laisser un goût légèrement désagréable comme si le fait de lire des choses aussi intimes était une intrusion dans notre propre vie.
Mais cela a aussi l'avantage de nous secouer, de dépoussiérer notre façon de penser. Catherine Millet fait cela à merveille et je la remercie pour tout ce qu'elle est capable de transmettre grâce à son écriture atypique.

 

"la vie sexuelle de Catherine M.": éloge de l'ouverture d'esprit.

9 Mars 2009 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La vie sexuelle de Catherine M. de Catherine Millet  (Seuil)

Voilà la seule auto-fiction que j'ai aimée! C'est pour moi un livre important, à lire absolument! Catherine Millet détaille avec recul et précision sa vie sexuelle. Au-delà du côté sulfureux et aguicheur c'est une véritable oeuvre littéraire, pertinente et intéressante.
L'auteure décortique avec intelligence les rapports humains et son rapport à la sensualité, au temps, à l'espace. Pas de tabou mais rien de choquant. Tout est dans la nuance et le fait que Catherine Millet soit avant tout critique d'art apporte une vision complexe et le recul nécessaire pour narrer sa vie sexuelle surprenante.
Un classique pour moi, un livre à lire pour ouvrir grand son esprit et envisager peut-être sa vie sous un angle différent!

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs