Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La petite bibliothécaire

Articles récents

"Les roses fauves" : le charme et les épines

16 Janvier 2021 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Les roses fauves de Carole Martinez (Gallimard)

Je suis sensible à l'écriture de Carole Martinez, que je trouve sensuelle et subtile. Mais j'avoue avoir moins apprécié ce dernier livre, qui oscille entre récit fantastique, historique et contemporain. Comme à chaque fois que les auteurs prennent la plume pour parler de l'acte d'écriture, je m'ennuie...

Malgré tout, on peut admirer la maîtrise de l'ouvrage, qui fait se rejoindre habilement plusieurs histoires, empruntant même aux livres précédents de l'auteure. Si certains passages sonnent un peu faux, d'autres sont vraiment brillants et envoûtants !

Un roman à découvrir pour les fans, et pour les autres, je conseillerai plutôt ses précédents ouvrages comme Le coeur cousu ou Du domaine des murmures !

"Les sauvages" : une série politique portée par son interprétation

5 Janvier 2021 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Les sauvages

Je n'ai pas lu les romans dont est adaptée cette mini-série, mais j'ai vraiment apprécié ces six épisodes haletants ! Le premier président de la République d'origine magrébine vient d'être élu en France, et c'est un symbole fort. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et les personnages (le Président, sa fille, le compagnon de celle-ci et sa famille) vont être happés dans une histoire violente de guerres familiales.

Alors certes, il y a des incohérences et des raccourcis parfois problématiques, mais je suis bon public en matière de série politique et le jeu des acteurs rend tout cela tout à fait supportable. Laissez vous tenter !

"Chavirer" : une vie qui bascule.

29 Décembre 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Chavirer de Lola Lafon (Actes Sud)

C'est un court roman qui se lit d'une traite. Nous sommes vite happés par l'histoire de Cléo, jeune fille prise dans la spirale redoutable de l'emprise avec l'objectif de réaliser son rêve et de devenir danseuse... Hélas, les rêves qu'on poursuit à treize ans peuvent se transformer en cauchemar... Ou du moins nous transformer...

J'ai aimé ce livre, touchant et intense, parce qu'il déjoue les évidences et qu'il n'est pas cousu de fil blanc comme la quatrième de couverture pourrait le laisser supposer. L'écriture est vive, les personnages sont profonds, et en moins de 300 pages on est embarqué pour longtemps dans un univers qui retranscrit à merveille une époque, une jeunesse... C'est un roman riche de mille détails pertinents. Un roman que que je vous recommande chaudement !

"La femme-Maÿtio" : la première rencontre avec l'art.

14 Novembre 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

La femme-Maÿtio de Béatrice Castaner  (Serge Safran)

Après un premier roman qui se passait déjà durant la vaste période de la préhistoire, nous voici replongés aux débuts de l'humanité. La femme Maÿtio, le personnage central de l'histoire est une figure forte et résiliente de femme dans ce monde préhistorique que l'on se représente souvent, à tort, comme un monde d'hommes.

Contrainte de rester dans une grotte alors que le reste de son groupe se déplace, l'héroïne va faire le lien entre la nature et l'art, en traçant les premiers traits sur les parois de sa grotte...

C'est une très belle façon d'imaginer les débuts de l'art pariétal, et un texte qui se lit comme un poème. Avec l'écriture très travaillée de ce roman, on se laisse emporter à travers les âges avec beaucoup de bonheur.

"Ceux qui restent" : avoir 30 ans dans une campagne enclavée.

20 Août 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Ceux qui restent de Benoît Coquard (La Découverte)

Cet ouvrage de sociologie fait écho au mouvement des Gilets Jaunes. Cependant, il s'agit d'un travail commencé plusieurs années auparavant et portant sur la vie des jeunes actifs résidant dans les campagnes enclavées du Grand Est. L'essai propose une étude de leur modes de vies, leurs aspirations et les raisons qui les poussent à rester dans des territoires méconnus, où le chômage et la pauvreté sévissent fortement.

Sans aucun mépris et avec objectivité, l'auteur met à mal les préjugés que les urbains peuvent avoir sur cette population. Ce travail prend la forme d'un essai fluide, accessible et passionnant. Même si certains points auraient pu être développés davantage à mon sens, cela reste un travail très complet, qui met bien en avant des valeurs cardinales de la vie en campagne : l'amitié, la filiation, la propriété privée et l'honneur.

Cette plongée dans la campagne, parmi "ceux qui restent" intéressera un large public, alors n'hésitez pas !

"Histoire de l'art" : à portée de tous !

20 Juillet 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

Histoire de l'art  de E.H. Gombrich  (Phaidon)

Il ne faut pas se laisser impressionner par le titre de cet ouvrage : vous n'avez pas besoin d'être un spécialiste pour le lire ! Toute la magie de l'auteur repose là, son ouvrage de vulgarisation, parue en 1950, se lit avec une fluidité étonnante, même lorsqu'on ne connaît pas grand chose en histoire de l'art.

Si vous êtes curieux, amateur de musées, n'hésitez pas ! En lisant ces pages, en regardant ces planches, tout va s'éclairer sous la plume étonnamment moderne et facile à lire de Gombrich. J'ai adoré cet essai, qui demande du temps (tout le confinement !) car en version de poche, il faut faire des allers-retours entre le texte et les pages de planches, mais qui est néanmoins parfait pour des amateurs ! Sont abordés les chefs-d’œuvre de la peinture, mais aussi la sculpture et l'architecture, ce qui en fait un ouvrage très complet. Le seul bémol à faire se situe sur les dernières pages du livre : Gombrich n'avait pas beaucoup d'estime pour l'art contemporain visiblement, mais il est pardonné grâce à la qualité de son ouvrage tout entier.

"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" : un titre très long pour un roman qui se lit vite.

11 Juillet 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #romans français

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois (L'Olivier)

On suit dans ce roman le parcours chaotique d'un jeune français, né d'un père pasteur danois, tout au long de sa vie jusqu'à son incarcération. Le roman alterne les récits de la vie en prison et du passé du héros, où l'on découvre peu à peu ce qui l'amène à purger sa peine.

J'imagine que l'auteur aime (comme moi) les romans de John Irving dont il semble s'inspirer clairement. Malheureusement, tout le monde n'est pas John Irving... Malgré une écriture fluide et entraînante, on reste un peu sur sa faim à la lecture de ce roman. On sent bien que chaque mot est choisi avec précision, que le suspens est (assez grossièrement) ménagé et que le personnage se veut complexe mais la magie n'opère pas pour moi !

C'est cependant un très bon livre de plage ! Mais pourquoi avoir donné le Goncourt à un très bon livre de plage, le mystère reste entier...

"Chernobyl" : autopsie d'une catastrophe.

24 Juin 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #séries TV

Chernobyl

Cette mini-série de 5 épisodes a tout d'un grand film. Décor travaillé, lumières parfaites, costumes qui nous plongent avec délices dans cette belle année 1986... Et surtout un scénario parfait, limpide, qui oscille entre le suspens (tout relatif) et la didactique. Les personnages sont interprétés avec justesse, les histories inter-personnelles nourrissent le récit sans le polluer... Bref, une très bonne série.

Mais de quoi ça parle? Évidemment, de l'explosion du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, mais surtout du désastre humain et écologique qui a suivi. Étant très jeune à l'époque (3 mois) je n'avais qu'une vague idée de ce qu'il s'était passé. N'étant pas vraiment physicienne nucléaire, je n'étais pas certaine de comprendre le déroulement de cette catastrophe et les enjeux des premières heures après l'explosion.

Du premier épisode glaçant de la série au dernier, parfaitement didactique, on ressort bouleversé et mieux informé du visionnage de cette série. La regarder dans le contexte actuel permet aussi de réfléchir à la crise sanitaire que nous connaissons : circulation de l'information, précautions sanitaires, alliance politique / scientifiques... Tout cela résonne particulièrement aujourd'hui. Une raison de plus pour voir cette série !

"L'éléphant" : LA revue à découvrir !

5 Juin 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #divers

L'éléphant

En matière de revue, je suis assez exigeante. Je n'aime pas les pubs une page sur deux ni les articles futiles, mal écrits ou trop brefs (je ne lis pas de "féminins" donc...).

Cette revue-là mérite vraiment d'être connue. L'éléphant aborde tous le sujets de culture générale, avec ou sans rapport avec l'actualité. Sa mise en page très agréable, son format consistant sans être imposant comme la revue XXI par exemple, et son ton ludique réjouiront tous les curieux ! L'objectif de la revue est de favoriser l'apprentissage, grâce à des petits quiz et des définitions qui ponctuent les articles. Articles qui sont rédigés par des spécialistes des sujets (mais toujours bons vulgarisateurs) : universitaires, journalistes spécialisés...

C'est une revue trimestrielle, complétée par des hors-séries passionnants et une version junior que je n'ai pas eu en main.

Pas besoin d'être un expert ou un grand lecteur pour plonger dans les articles très complets mais synthétiques qui la garnissent. C'est vraiment la revue idéale pour ceux qui préparent le bac, des concours, ou qui sont simplement avides d'actualiser leurs connaissances dans des domaines allant de la philosophie à la botanique ! Pour en savoir plus : https://lelephant-larevue.fr/

"La culture est un combat" : histoire de notre paysage culturel

21 Avril 2020 , Rédigé par la petite bibliothécaire Publié dans #Essais, documentaires

La culture est un combat de Claude Mollard (PUF)

On découvre dans ce livre la construction d'éléments constitutifs de notre environnement culturel actuellement : la naissance de la BNF, de la fête de la musique, des FRAC... Toute la culture des années Lang-Mitterand est racontée par l'auteur, haut-fonctionnaire aux première loges de nombreuses missions.

C'est un récit palpitant, enlevé et joyeux dans un monde qui semble perdu depuis longtemps... L'essai ne sombre pourtant pas dans la négativité, il retranscrit toute l'effervescence d'une époque et tente de faire partager au lecteur la joie les d'offrir au plus grand nombre la culture et l'art.

Pour être honnête, je ne pensais pas lire le livre en entier. Mais il est découpé en chapitres courts, remplis d'anecdotes réjouissantes et je me suis finalement laissée emportée avec grand plaisir ! Une belle surprise !

 

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs